Miel de lavande du Luberon

Vachères

Le Rucher du clocher bleu est une exploitation apicole familiale basée au coeur de la Haute-Provence dans un petit village du parc régional du Luberon, Vachères, produisant essentiellement du miel de lavande.

Vachères
Vachères
ruches pastorales
ruches pastorales de mon grand-père
ruchers sédentaires
ruchers sédentaires
miel de lavande, toutes fleurs, châtaignier, Provence
miel de lavande, toutes fleurs, châtaignier, Provence

Apiculteurs depuis plusieurs générations... C'est en 1984 que mon père, Reynier Patrick, professionnalise cette passion. Ma mère, Josie, se joint très vite au projet. Pour ma part c'est récemment en avril 2010 que je me suis installé créant  ainsi le GAEC Rucher du clocher bleu. Ma conjointe Pascal Laurie nous accompagne également dans cette aventure depuis 2014.

miel de lavande
miellée de lavande sauvage du Luberon

miel de lavande sauvage miel label rouge

Nous gérons un cheptel essentiellement d'abeille locale, "la noire provençale" afin de produire les précieuses gouttes d'or provençales du miel de lavande, un miel label rouge de qualité supérieure grâce à la présence importante de lavande sauvage cotoyant les champs de lavandin et lavande vraie...



Actualité

comment peser ses ruches facilement et rapidement

Ce type de pesée, après de nombreux essais, est fiable au kg près. Une seule pesée suffit contrairement à la pesée latérale. En effet comme il est fréquent d'avoir des colonies décentrées sur la droite ou la gauche il vaut mieux peser une fois de chaque côté et additionner les poids pour avoir un poids plus juste. Une colonie sur l'arrière ou l'avant est beaucoup plus rare, donc une pesée arrière suffit.

Enfin, pour estimer les réserves, il faut connaitre le poids de sa ruche vide (avec des cadres vides bien sûr).

Rien n'empêche de se fabriquer un pied et faire levier pour moins forcer mais cette technique est un peu plus lente est valable si on a que quelques ruches à peser



 

Nous partons en hivernage avec des ruches pesant fin aout 34kg soit grosso modo 20kg une ruche vide + 2kg d'abeille = 12kg de provision. Les ruches perdent ensuite 1kg par mois de moyenne. Cette perte de poids hivernale n'est bien sur pas linéaire et on peut avoir une grosse perte un mois puis un poids se stabilisant pendant 2 autres mois. Les variations sont souvent importantes en septembre/octobre et février/mars en fonction des éventuelles rentrées de nectar et coup de froid. C'est pourquoi nous pesons tous les mois voir tous les 15j en mars/avril. l'évolution de la perte de poids est tout aussi interessante que la perte elle même de poids. Pas d'affolement si une ruche consomme 2kg de provision un mois. Par contre à partir de 3 ou 4kg, nous complétons avec un nourrissement pour atteindre un poids théorique en fonction du mois. Au delà de 4kg, vaut mieux ouvrir la ruche et vérifier s'il n'y a pas de problème.

 

Habituellement en sortie de miéllée de lavande, après récolte, les ruches sont plus proches des 36-38kg mais cette année avec tous les orages on était plus souvent aux alentours des 30-32kg. Les ruches avaient donc, pour la période, moins de provision mais beaucoup de couvain. Comme espéré, les colonies bien populeuses pour un mois d'aout en Haute-Provence ont rentré du nectar en septembre, surtout les secteurs ou il y a de la sarriette. Il n'y a pas eu de perte de poids voir un gain même. Cependant environ 15% des colonies ont tout de même été nourries.

.

0 commentaires