aout

récolte et visite d'automne

La récolte dure environ tout le mois d'aout. La floraison est tardive sur Vachères et s'étale tout le mois de juillet.

Cette année nous avons commencé mi juillet, soit 15jours en avance. Chaque jour nous faisons un rucher d'une quarantaine de ruche. Le matin  nous récoltons, l'après midi nous visitons les ruches et en fin d'après midi, nous posons les chasses abeilles sur le rucher qui sera récolté le lendemain.

Lors de la récolte et malgré l'utilisation du chasse abeille, nous soufflons les dizaines d'abeilles restantes afin de n'en ramener aucune à la miellerie.

La visite d'automne est souvent rapide car il y a très peu de couvain à vérifier et les interventions et manipulations sont minimes. Cependant elle est cruciale car c'est la dernière fois que nous ouvrons les ruches de la saison et ce jusqu'à mars de l'année prochaine...

Visite automne colonie "normale"

Une fois récoltées, les ruches sont pesées avant ouverture. La plupart ont la quantité de miel nécessaire pour l'hivernage soit 12 à 14kg de provision. Nos ruchers ne sont pas sur les plateaux couverts de champs de lavande. Il n'y a donc pas de blocage de ponte car entre la lavande sauvage et les différents biotopes, les colonies trouvent toujours du pollen. La production est donc moins importantes mais les colonies ne souffrent pas. En sortie de lavande nous avons même, cette année qui est particulièrement sèche, 2 à 3 cadres de couvain. Le nid à couvain va grossir en septembre avec l'arrivée du lierre, de la sarriette et espérons le des orages

visite automne colonie "lourde"

Nous laissons beaucoup de miel à la ruche car aout est un mois avec quasiment aucune rentrée de nectar et une ruche perds environ 2kg de miel soit un cadre de provision. Lors de la floraison du lierre et de la sarriette en septembre, les colonies vont augmenter la ponte et s'il n'y a pas encore eu d'orage, elles vont continuer la consommation de leur provision.

A l'inverse si les orages sont fréquents avec des belles chaleurs, certaines belles colonies peuvent stocker quelques kilos de miel en plus. C'est pourquoi nous pesons tous les mois les ruches. Afin que le nid à couvain ne soit pas bloqué. Nous retirerons un cadre ou deux de miel supplémentaires si besoin

visite automne colonie légère

Lors de la pesé des ruches, nous aurons une grande attention aux colonies ayant peu de provision. Elles peuvent être malades ou bourdonneuses et/ou comme c'est souvent le cas être très infestées de varroas. Du coup en réaction, elles surpondent mais cela entraine une surconsommation des provisions (sans compter l'épuisement de la reine). C'est pourquoi nous préférons administrer le médicament le plus rapidement possible soit le jour même de la récolte afin d'éviter ces cas de 


Écrire commentaire

Commentaires: 0