quand démarrer l'élevage artificiel ?

cadre à mâles
cadre à mâles

Ce sont les mâles et leur naissance qui dicteront le calendrier d'élevage. En effet il faut attaquer la conception des essaims artificiels (ou du greffage) 15 jours après la naissance des mâles. Ces derniers seront en pleine maturité sexuelle au moment des vols de fécondation des reines soit 15 jours environ après la conception de l'essaim ou du greffage.

Au plus tôt on fait l'essaim au plus de temps il aura pour se développer mais au moins de mâle il y aura dans la nature.

 

Nos cadres à mâles ont été insérés lors des visites mais réellement pondues la dernière semaine de mars. Donc une naissance 24 jours plus tard c'est à dire 3è semaine d'avril. Ceci renvoie le greffage à début mai, des fécondations mi mai et un controle de ponte fin mai. Ceci est plus tardif qu'à l'accoutumé mais c'est la nature qui dicte ça loi...

notre fonctionnement

Nous faisons les essaims en Basse-Provence et les remontons pour les fécondations directement en Haute-Provence.

 

Nous procédons ainsi car nous ne détruisons pas les cellules royales faites par l'essaim artificiel. Par conséquent nous récupérons entre 10 et 20% d'essaims secondaires. Cela nous oblige à aller tous les soirs entre le 15è et 18è jours après la conception des essaims voir si un essaim secondaire n'est pas sortie.

 

-Les avantages de ce mode de fonctionnement sont que nous avons 100% de réussite. En effet, le nombre d'essaims secondaire que nous ramassons correspond étonnamment au nombre d'essaims bourdonneux. Nous réunissons ensuite les petits essaims secondaires avec les bourdonneuses. Nous ne voulons pas détruire les cellules royales car la nature est bien faite. Les colonies élèvent plusieurs reines pour avoir une reine finale de qualité. Les essaims secondaires sont souvent de très grande qualité.

 

-Mais ce mode de fonctionnement a des inconvénients. Cela nous oblige à avoir le rucher d'essaim proche de l'exploitation donc en Haute-Provence. Nous faisons donc les essaims tardivement  

les mâles en Haute-Provence

Nous venons d'effectuer les premières visites de printemps en Haute-Provence. Nous avons été attentifs à la présence des mâles afin de savoir quand nous pourrons attaquer nos essaims en Basse-Provence. En effet, cette année est un peu particulière. Les retours de froid un peu tardif ont créé un écart important entre basse et haute Provence.

Il ne faudra pas tarder à tirer un essaim aux belles colonies du pourtour méditerranéen au risque de les voir essaimer...

Mais les premiers mâles naissent juste cette fin de semaine en Haute-Provence. Seul 10% des ruches avaient du couvain de mâles fermés prêt à naitre. L'élevage pourra commencer la dernière semaine d'avril mais les mâles ne seront pas nombreux. L'idéal sera de commencer début mai. Nous ferons surement une première série d'essaim sur les colonies qui pressent.