chargeur de ruche Avant 313s

Transhumance acacia

Cette semaine a été consacré aux transhumances. Tout d'abord les ruchers sur l'acacia ont été mis en place. En effet, la nature a rattrapé son retard mais l'acacia a étonnamment fleuri bien plus tôt que d'habitude...

Ensuite ce sont toutes les ruches encore en Basse Provence qui sont remontées en Haute-Provence ou un second printemps les attends pour continuer leur développement.

 

Et pour transhumer, entre chargeur, grue ou à la main pas de choix idéal et parfait mais là encore des avantages et inconvénients...

 

Pour ce qui est des petits chargeurs ou valet de ferme je recommande vivement l'Avant série 300. Perso j'ai le 313s le plus petit et léger de la gamme.

Son gros désavantage par rapport à la grue ou la transhumance à la main est évidemment son poids... environ 700kg (rampes, contre-poids, pressoir et option bras extenseur) auxquels il faut rajouter le poids des palettes c'est à dire environ 300kg dans mon cas. Il faudra donc le permis remorque pour utiliser ce moyen de transhumance.

Mais après je lui trouve beaucoup d'avantages :

-4 roues motrices donc jamais bloquer et quand il faut décharger dans un champs juste après la pluie on est bien content de pouvoir garer le camion sur le chemin au bord du champs.

-direction par ripage donc possibilité de tourner sur place et c'est bien utile car nos emplacements son souvent des "campas" ou bords de terrain étroits. On est donc moins limité par rapport à la grue lors de la recherche d'emplacement.

-grande polyvalence avec différents outils adaptables comme godet, débroussailleuse... bon on va pas faire une plateforme mais casser quelques butes, trous, dessouchage... facilite grandement le travail par la suite. Je m'en sers également pour récolter ou ranger le matériel à l'exploitation.

-Avant tecno est une société du btp donc la fabrication d'usine est robuste et les prix défient toutes concurrence.

3 commentaires

corfor

l'enfumoir, le lèvre-cadre et.... le Corfor

le premier outil de l'apiculteur est son corps

www.corfor.fr

 

Il n'a rien à voir avec les ceinture dorsale. Le principe est très simple et peut se résumer à l'ajout d'un muscle supplémentaire accroché au niveau des épaules en haut et au niveau des genoux en bas. Très rapide à mettre et défaire, il ne gène aucun mouvement et peut même servir d'indicateur au bonne posture. Autrement dit, quand on sent l'élastique tendu c'est que notre dos n'est pas droit. Mais comme souvent la bonne posture n'est pas possible alors le Corfor aide et soulage l'effort du dos.

 

 

je conseille de le mettre sous la salopette car les abeilles aiment bien venir piquer au niveau des fixations (genoux et épaules)

on a la chance de connaitre l'inventeur du harnais Corfor.

Ce dernier, sur de la qualité de son produit nous a demandé de le tester. Nous l'avons donc utilisé pendant plusieurs années. Au début je l'utilisais uniquement pour les visites de printemps et d'automne. Puis petit à petit je l'ai utilisé pour poser les hausses, peser et nourrir.... et même pour charger et décharger mon bois de chauffage.... bref je le mets tout le temps et quand je l'oubli, mon dos me le rappelle au bout de quelques secondes.

 

Je n'ai aucune part (malheureusement) dans ce projet mais il est bluffant. Les douleurs de dos qui apparaissaient au bout de 2 ou 3h de travail ont disparu ou apparaissent au bout de 8-9h de travail intensif. Ce produit est selon moi indispensable et sera dans le futur obligatoire dans les grandes entreprises au même titre que le casque, les gants ou les lunettes.


0 commentaires

peson de ruche scalapi

Nous pesons toutes nos ruches une fois par moi sauf juin et juillet ce qui représente pas mal de pesée annuelle. La pesée est un indicateur très important du comportement des colonies. Elle nous donne beaucoup d'information qu'il faut certes savoir interprété.

Nous cherchons donc un système assez précis au kg près, rapide et permettant d'économiser sa santé.


peson de pêche actuel

Jusqu'à présent nous utilisons un peson de pêche. L'avantage est sa simplicité d'utilisation et sa rapidité d'exécution, la précision est à un kg près mais le gros inconvénient est sans conteste la pénibilité. En effet, à force, les cervicales et les muscles derrière l'épaule souffrent. On soulève que l'arrière mais cela représente tout de même 15kg d'un seul bras. De plus l'affichage du peson oblige à pencher la tête tout en soulevant donc une position pas du tout idéale pour le haut du dos surtout quand on enchaîne 200 ou 300 pesées dans une journée

modification du peson scalapi

Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, allez faire un tour sur http://www.scalapi.fr/

 

Nous remercions tout d'abord Hugues Drion qui m'a conseillé et fait des modifications.

En effet nos ruches sont sur palettes de 2 et l'espacement entre les planches transversales était inférieur aux 40cm préconisés pour utiliser le scalapi.

De plus, M. Drion a changé les planchettes de bois amovibles par des planchettes alu fixes et plus fines. Ainsi je peux passer rapidement de ruche en ruche.

conclusion très satifaisante

Nous sommes après une première série de mesure très satisfait.

-La précision du peson est d'un kilo comme avec le peson de pêche. En effet nos ruches ne sont pas toutes de niveau et penchent légèrement vers l'avant et/ou de côté mais sont quant même relativement plates. De plus en fonction d'ou se situe le centre de gravité de la ruche (colonie et réserve) il y a des différences. L'idéal étant de faire une moyenne des pesées sur les deux côtés l'avant et l'arrière mais cela représente un temps trop long pour nous et n'est pas possible avec notre système de palette 2 ruches. Nous sommes quand même très satisfaits sur ce point car la précision à un kilo est très acceptable.

-Pour la rapidité cela nous convient parfaitement. Environ 10sec par ruche, c'est certes deux à 3 fois plus long qu'avec le peson de pêche mais tout à fait raisonnable pour une apiculture professionnelle.

-C'est surtout sur la pénibilité que l'avantage est certain. Aucune force et encore nous avons en projet de mettre toutes nos palettes sur des parpaings ou pierres pour encore surélever les ruches. Cela enlèvera le fait de se baisser pour enquiller les planchettes alu.

 


0 commentaires